C’est le dimanche 2 février, à Melbourne en Floride, que Charles Moreau, paracycliste de la région, franchissait la ligne d’arrivée du parcours de 42 kilomètres pour les cyclistes à main, avec quelques minutes d’avance sur le reste de son peloton. Malgré la présence des compétiteurs américains et canadiens les plus sérieux, Moreau commence donc la saison de belle façon!

 

«C’était une course de préparation et en fin de camp d’entraînement pour me permettre de voir où je me situais à cette période de l’année par rapport à mes adversaires du continent», a dit Moreau. Rappelons que celui-ci a terminé au sixième rang mondial l’an dernier au contre-la-montre et huitième en course sur route lors du championnat du monde de paracyclisme qui avait lieu à Baie-Comeau.

«Il est encore trop tôt dans la saison pour se prononcer, mais les résultats d’aujourd’hui combinés avec mes données d’entraînement des dernières semaines me permettent d’envisager l’atteinte de mon objectif de top cinq mondial avec optimisme.» L’athlète de 31 ans en est seulement à sa deuxième année consacrée exclusivement au paracyclisme. Victime d’un accident de la route en 2008, il a fait beaucoup de paratriathlons jusqu’en 2012 et vise maintenant une participation aux Jeux paralympiques de Rio de Janeiro en 2016.

Moreau a eu et a encore beaucoup de support des gens de la région pour l’aider à atteindre ses objectifs et il est conscient de la chance qu’il a. «N’eût été de leur participation à mes activités de financement, je n’en serais pas où j’en suis maintenant. Depuis 2008, j’ai pu me concentrer à mettre mes énergies dans ma remise sur pied et dans la performance plutôt que d’avoir à me tracasser sans cesse pour avoir les fonds à l’achat de mes équipements…merci encore à tous ceux qui m’appuient de près ou de loin», a insisté Moreau. À cet effet, mentionnons qu’il a récemment reçu un beau témoignage de confiance et d’admiration de la part de ses collègues chiropraticiens du Québec, par l’attribution d’une bourse paralympique de 20 000$. «J’utiliserai ces fonds principalement pour ma supplémentation spécifique et l’achat d’un nouveau vélo avant les Jeux.»

Moreau sera de retour au Québec la semaine prochaine et de retour à l’entraînement chez lui jusqu’à la fin du mois de mars, où il partira pour un dernier camp d’entraînement de deux semaines en altitude avec l’équipe canadienne. Sa saison commence officiellement en mai.

— Publié le 02 février 2014 www.lanouvelle.net —